La Saint-Valentin avec sa nouvelle chérie!

La Saint-Valentin avec sa nouvelle chérie!

Partager cet article

 

Vendredi soir dernier, les enfants revenaient à la maison après avoir passé la semaine chez leur père. Comme je devais travailler, j’ai demandé à l’Ex s’il était possible pour lui de garder nos fils une nuit de plus avec lui, pour éviter qu’ils soient seuls en cette soirée spéciale.

Je m’attendais à cette réponse: «Tu sais, nos ados sont bien capables de rester seuls à la maison. Si tu veux, je peux au moins les faire souper. J’irai leur chercher du McDo, car moi j’ai quelque chose de prévu!»

Évidemment! Il devait fêter la Saint-Valentin avec sa nouvelle chérie!

Honnêtement, je m’attendais à cette réponse, mais j’ai tout de même posé la question et même si la réponse était prévisible, je l’ai reçue comme un coup de poignard à mon cœur d’ex-amoureuse. Mauzus que je n’aime pas ça quand je joue à ce petit jeu-là avec moi-même.

Pourquoi je l’ai posé au juste cette question si je connaissais déjà la réponse? Pour me faire encore mal? Ça t’arrive à toi aussi?

Bon, il est clair qu’avec cette réponse, j’avais maintenant toute la latitude de mettre mon super talent de scénariste de l’avant afin de créer dans ma tête les plus savoureux scénarios capables de faire monter en moi le ressentiment et la peine.

Ouais! C’est elle qui aura mes fleurs cette année…et peut-être aussi le panier de produits de beauté qu’il avait l’habitude de me donner à cette fête-là. À moins qu’il soit maintenant plus original avec elle?

Il a probablement réservé dans un bon et beau restaurant romantique où ils profiteront d’un délicieux repas, seul tous les deux…sans enfants. Dans notre temps, nous n’avions pas vraiment les moyens et souvent pas de gardienne, alors on fêtait ça en famille pour la plupart du temps.

Quant à chérie, je l’imagine vêtu d’une belle robe sexy…oui parce que, elle, c’est une professionnelle. Elle travaille et elle a le budget pour investir dans une garde-robe. Moi, j’étais juste une maman à la maison…je ne travaillais pas! Ma profession je l’ai mis de côté pour nous, pour la famille… l’ex-famille que je veux dire.

La plupart du temps j’étais habillée sport…parce qu’avec les enfants toute la journée c’était justement du sport. Mon budget ¨vêtement¨ je le dépensais pour habiller les enfants, sinon j’économisais pour nos vacances en famille. Alors des petits kits sexy et des belles robes, moi je n’avais pas ça à lui offrir.

Quant au cadeau de la Saint-Valentin que je lui achetais et que je payais d’ailleurs avec sa propre carte de crédit, je dois avouer que les petites folies et les dépenses devenaient un peu gênantes et beaucoup moins magiques et romantiques.

Le plus juteux de mes scénarios imaginés est sans conteste celui de la chambre à couchée au retour du restaurant… quoique la scène du bain aux chandelles, rempli d’huile essentielle et de pétales de roses ne donne pas sa place, elle non plus. Bon, je sais…ça se passe à la télé ça… mais une femme peut bien fantasmer, non?

C’est certain que chérie a probablement plus d’énergie à mettre là-dessus que j’en avais moi-même à l’époque, alors que nos enfants étaient plus jeunes. Il faut dire qu’elle aussi c’est une divorcée qui se retrouve une semaine sur deux à avoir du temps à elle pour refaire le plein.

À bien y penser, je suis plutôt contente pour Chérie, car elle profitera d’un homme beaucoup plus attentif et présent. Maintenant que nos fils sont adolescents et que l’homme en lui a une belle semaine juste à lui, il sera en mesure d’offrir le meilleur de lui-même. Et probablement qu’avec la maturité et l’expérience, il tentera, du moins je l’espère, de ne pas faire les mêmes erreurs.

Ouais…c’est comme ça! On prépare notre « ex » à être un meilleur chum pour la prochaine! On devrait avoir une cote ou un retour sur investissement, tu ne penses pas? Hi! Hi!

Je blague évidemment, car nos « Ex » pourraient dire la même chose avec nous. Nous serons de meilleures blondes nous aussi. En tout les cas, moi, je ne ferai pas les mêmes erreurs crois-moi!

Il est certain que je pourrais t’écrire un livre avec toutes les histoires que je m’invente dans ma tête. Et quelque chose me dit que toi aussi tu ne donnes pas ta place!

Est-ce que je serais là, à me raconter toutes ses histoires si moi aussi j’avais quelqu’un dans ma vie? Probablement pas!

Quoique, si ce n’est pas encore réglé dans notre cœur il est possible de vivre deux Saint-Valentins en parallèle. L’une de corps, dans le présent avec le nouvel homme dans de notre vie et l’autre dans notre tête, dans notre cœur et dans nos histoires passées avec l’«ex».

Le pire dans l’affaire, c’est que je ne reviendrais pas en arrière. Je ne me vois plus en couple avec mon « ex » et bien honnêtement je n’aurais pas voulu passer ma Saint-Valentin avec lui.

Est-ce que lui demander de prendre les enfants pendant que je travaillais était un prétexte pour briser sa soirée de Saint-Valentin et qu’il la passe seul tout comme moi? Peut-être !

J’ai compris avec ma réaction, et rassure-toi, il n’a rien vu de tout ça, car j’ai été très ZEN avec lui, qu’une partie de moi vivait encore dans cette histoire passée. Il a bien le droit d’être heureux l’ «ex», et ce même avec sa chérie.

C’est plutôt à moi de faire pareil de mon côté, au lieu de vivre un pied dans mon passé et l’autre dans le vide car j’ai peur de le déposer et de m’engager.

Ouais! C’est ça mon cadeau de Saint-Valentin cette année…m’engager envers moi-même à déposer les deux pieds dans mon présent et vivre à fond ma nouvelle vie de Divorcée heureuse!

Rassure-toi, j’ai tout de même passé une excellente soirée de la Saint-Valentin, car encore cette année la Divorcée avait organisé son party! Je le referai l’an prochain, j’espère que tu viendras!

Et… sais-tu quoi? Je pense à ça là!

Si moi, j’ai préparé mon « ex » pour sa nouvelle chérie, ça veut aussi dire que d’autres, séparées ou divorcées ont préparé le leur pour moi… et pour toi!

Moi qui dis souvent (à la blague) qu’il ne reste que des « restants de table » sur le marché des célibataires…j’aurais peut-être avantage à revoir ma croyance, tu ne penses pas?

À suivre!

La Divorcée

Tu as aimé?      Laisse-moi un commentaire.  😉

Viens-nous rejoindre sur le groupe privé de la Divorce et ses complices 

 

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour Marilyne,
    Je me suis reconnue dans ton texte. Moi aussi j’ai l’art de me poser des questions qui me font du mal.

    Je suis plus âgée que toi et je n’ai plus d’enfant à ma charge depuis plusieurs années.

    Je me retrouve tout de même seule à 61 ans, et je dois me refaire une vie, seule. J’ai dû retourner travailler à temps plein pour assurer ma subsistance.

    J’apprécie tout de même ma nouvelle vie loin de mon ex conjoint qui était manipulateur, infidèle, colerique, alcoolique et menteur pathologique.

    J’ai vécu avec lui 7 ans et ça m’a pris 5 ans d’hésitation avant de prendre la décision de partir définitivement.

    1. Merci pour ton message Johanne! Je suis bien heureuse que mon texte ta parle. Plusieurs femmes se retrouve dans cette situation, c’est dommage. Contente de lire que tu es bien dans ta nouvelle vie. Vaut mieux être seule que mal accompagnée! Rejoins-nous les complices et moi sur le groupe privé si le coeur t’en dit. Tu es la bienvenue! https://www.facebook.com/groups/2137763143205595/?ref=bookmarks

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu