Juste dans ma tête

Juste dans ma tête

Partager cet article

Mon fils LP, mon sandwich, celui du milieu, le même que j’appelais mon « Roudoudou » dans une autre vie. La vie que nous avions avant le divorce, mais surtout celle d’avant qu’il n’entre dans cette « période » appelée l’adolescence.  Vous savez, celle où les parents n’ont pas rapport, ne connaissent pas grand-chose à la vie et ont la principale mission de nous taper sur les nerfs ?

Bref, j’étais afférée à la cuisine (comme toute bonne divorcée  monoparentale) lorsque mon Louif, s’approche de moi pour récupérer sa boite à lunch. Avant de quitter la pièce, il me dit : « bonne journée, maman » et machinalement je lui réponds : « bonne journée mon chéri »… jusque-là ça va bien. Le problème dans tout ça, c’est que je réalise en le voyant marcher par la fenêtre que je n’ai même pas levé les yeux pour le regarder, je n’ai même pas pris le temps de l’embrasser et de lui faire un câlin. Et là… Vous devinez que la machine à culpabilité embarque !!!!

Je saute sur mon cell pour lui envoyer un un message sur Facebook. En ouvrant l’application, je vois qu’il avait déjà commencé une conversation (dans cette période de l’adolescence, on ne se parle plus…on texte: « Peux-tu venir me porter à l’école ce matin ? »

OMG… La bonne femme se sent encore plus coupable! Je m’empresse donc de lui écrire toutes mes excuses, de un, pour n’avoir pas vu son message et de deux, de ne pas avoir été présente pour lui ce matin. Alors fidèle à mon titre de « mom fatiguante» je l’ai évidemment bombardé de «je t’aime» !!!

Avant mon divorce, il m’arrivait régulièrement d’être dans ma tête, à réfléchir si je devais le faire. Maintenant que c’est fait,  je le suis moins fréquemment, mais il m’arrive encore de l’être, surtout à la fin du mois qui revient trop vite à mon goût et lorsque je pense à mon avenir, à ma sécurité ou encore au fait que je vieillirai peut-être seule.

C’est là que je me dis : « R’viens-en la Divorcée et fais confiance ! » Je ne sais pas trop ce qu’il y a devant moi, mais chose certaine, je ne retournerais pas en arrière… alors autant être ici dans le présent à construire une Divorcée heureuse dans sa nouvelle vie !

Tiens je vais me faire un « ti-selfie » de moi souriante et heureuse… ça parait bien et ça va m’aider à me convaincre !

Fermer le menu