Pas le coeur à la fête…

Pas le coeur à la fête…

Partager cet article

Dans la maison, c’est le silence complet : pas de musique, pas de télé, pas de bruits de jeux vidéo, pas de rires d’enfants, niet…rien ! Tellement silencieux que ça me déboussole. Je souhaiterais quasiment avoir à régler une petite chicane d’enfants pour meubler ça! Je ne pensais jamais dire ça un jour, mais en ce moment, ça me manque.

Aujourd’hui, je n’ai vraiment pas le cœur à la fête, et ce, même si c’est jour d’anniversaire.

Je suis seule à table en train de picosser ma poitrine de poulet St-Hubert « frète » et histoire que ça soit encore plus dramatique, à boire des bulles, mais pas celles d’un bon champagne, mais plutôt d’un Pepsi en canette, flatte et dilué de « larmes » de fille en deuil. Je n’ai même pas pris la peine de prendre une coupe, ni de sortir mon beau set de vaisselle, tsé celui qu’on sort lorsqu’on a de la visite et qu’on fête. Je mange à même la boite de livraison et je bois directement à la canette pour éviter d’avoir à laver de la vaisselle, mais aussi pour être certaine de faire vraiment pitié. La seule décoration qu’on retrouve sur la table, c’est une boite de Kleenex et quelques mouchoirs usés.

Aujourd’hui c’est notre anniversaire de mariage, mais c’est aussi le début de ma nouvelle vie de séparée. C’est le premier soir où je souperai et dormirai seule à la maison. Une première étape avait été franchie la semaine dernière lorsqu’après 16 ans de mariage l’«Ex » a quitté la maison. Il était maintenant temps de passer à la deuxième, celle que mon cœur de maman redoutait le plus, voir partir mes trois fils avec leurs valises pour passer la semaine chez leur père.

Flocon, le chien, est aussi en garde partagée, mais heureusement je garde « Mopet », la chatte de mon fils #1/ainé, celle que j’appelle mon « chat-chien » parce qu’elle est vraiment comique en faisant tout ce que pitou fait. Cette dernière deviendra ma confidente, ma grande amie.

Avant la séparation, je ne remarquais pas tellement le chat et le chien…je n’avais pas le temps ! Machinalement j’allais ouvrir la porte lorsqu’ils me la demandaient et je remplissais le bol d’eau et de nourriture après avoir demandé à quelques reprises à mes « corps morts » d’ados de le faire, mais sans réaction. Maintenant, m’occuper de la chatte a pris un autre sens puisque c’est souvent elle qui, dans mes périodes de « pleurer ma vie en ti-boule dans ma causeuse », réussissait à me faire lever pour prendre soin d’elle.

Prendre soin…c’est ce que je faisais à temps plein dans mon rôle de maman à la maison. Depuis la séparation, je me retrouvais une semaine sur deux, seule, à ne pas trop savoir quoi faire de moi. Je ne savais tout simplement plus qui j’étais sans mes enfants.

L’idée d’être séparée de mes enfants m’a longtemps retenu lorsque j’envisageais la séparation. Ce n’était pas cette vie que je m’étais imaginée. Lorsque j’ai dit oui à l’autel, c’était pour le meilleur et pour le pire. Après quelques années à m’éteindre et à faire mourir l’amoureuse en moi, j’en suis venue à me demander si le pire n’était pas de ne justement pas aller vers le meilleur?

Je ne pouvais pas me résoudre à ne vivre que 50% de la vie de mes enfants, et ce, même si je n’étais plus bien dans ma relation.

Lorsque j’en avais parlé à mon ostéopathe lors d’une consultation…car vous devez savoir que j’y pensais avec ma tête, mais mon corps lui, manifestait mon mal-être par plusieurs petits « maux ». François m’avait dit à ce moment-là : « Oui c’est vrai, on peut dire que c’est 50% de leur vie, mais dis-moi Marilyne…combien de temps de leur vie passe inaperçue en ce moment parce que tu n’es pas présente et heureuse ? »

Et v’lan dans les dents ! Il avait bien raison. Je n’étais pas la mère heureuse et épanouie que je souhaitais être pour mes enfants. Le bonheur est un choix et j’aimerais que si un jour ils ont à choisir eux aussi, qu’ils puissent prendre exemple sur leur mère divorcée.

Alors, j’ai arrêté de pleurer, j’ai mis mon poulet BBQ au micro-ondes, j’ai jeté le Pepsi dans l’évier, j’ai sorti ma plus belle coupe et je me suis servi un bon verre de bulles !

Joyeuse nouvelle vie ma belle Divorcée !!!

Si tu as aimé, merci de partager!;-)

Laisser un commentaire

Fermer le menu