Quand tout éclate, comme le big bang !

Ah le chaos! Quand on se sépare, c’est souvent comme le big bang! Tout éclate en mille morceaux! Tous nos repères s’effritent et tout est à reconstruire!

Alors comment fait-on pour gérer ce chaos? Pour tout harmoniser?

Je te raconte un peu de mon histoire ; je touche du bois, car ma séparation n’a pas été difficile. D’ailleurs, je suis vraiment en bon terme avec mon ex. Ce n’est pas toujours rose, mais il y a beaucoup de respect et tout est fait pour le bien-être de nos 3 enfants.  D’ailleurs, au moment où je t’écris ces lignes, ça fait 7 ans, jour pour jour que nous annoncions à tout le monde notre séparation.

Mon plus jeune avait 2 ans, les deux autres 11 et 7 ans. Je n’ai pas eu vraiment à gérer de mauvaises réactions de la part de mes garçons.

Mon chaos à moi se fit sentir dans mon rêve de la famille parfaite. Dans le fait que je n’allais pas vieillir auprès de cet homme avec qui j’avais passé les 15 dernières années, à construire notre avenir.

Devoir ranger bien loin, dans des boîtes, les photos de notre mariage, de notre famille, ouf! Pas facile pour moi, d’autant plus que je viens d’une famille où mes parents ont été mariés pendants 37 ans. Jusqu’à ce que la mort vous sépare qu’on dit lors du mariage… c’est ce qui est arrivé pour eux. Séparés par la mort de ma mère en 2012.

Alors pour moi, me séparer un an plus tard devenait comme une trahison envers mes parents.

Parmi ces mini-deuils, celui de ma belle-famille fut difficile pour moi. Je les aimais beaucoup, mais notre relation ne pouvait pas survivre à la séparation. Ça voulait donc dire que je perdais aussi des ressources importantes pour m’aider avec les 3 enfants, puisque mes parents habitent à 3h de route de chez moi. Il fallait donc me reconstruire aussi un réseau de gardiennes et d’aide de toutes sortes.

Un nouvel amoureux est arrivé assez rapidement dans ma vie, ça se passe bien avec les enfants, même si on doit faire des ajustements.

Ça fait déjà 6 ans que nous sommes ensemble et depuis, nous avons eu 2 enfants. Ce qui ajoute un brin de chaos dans ma vie de fou. L’amoureux m’aide beaucoup (financièrement c’est le paradis on va se le dire), mais cela amène aussi certaines frictions quant à l’éducation de mes 3 plus vieux versus les 2 plus jeunes.

J’ai fait le choix d’habiter dans une ville se situant à 30 minutes de chez mon ex, afin de pouvoir offrir à mes enfants la ville, mais aussi la campagne. Je savais que le transport scolaire ne m’aiderait pas, mais je n’avais pas prévu que « ça veut aussi voir ses amis la fin de semaine ces enfants-là. »

Tu comprendras donc que je dois souvent mettre de côté mon temps personnel pour les voyager. Mais cela demeure mon choix et je l’assume.

Mon fils aîné aura bientôt 18 ans, il travaille près de chez moi depuis qu’il a 14 ans. (Mc Donald, Cineplex et maintenant au Métro). Il réside plus souvent à la maison, ça facilite le tout et évite trop de voyagement à mon ex (son père).

Heureusement depuis qu’il a son permis et sa voiture, il m’aide en allant reconduire ses frères à l’école ou encore les plus jeunes à la garderie.

Je dois te dire que j’ai aussi rencontré certaines problématiques quant à l’éducation des enfants… disons que leur père et moi n’avons pas la même définition de la bonne hygiène corporelle. Alors de cela vient la fameuse phrase; « mais chez papa on peut».

Tu l’entends toi aussi ?

Bref, comme tu peux voir, rien de dramatique, mais des trucs qui grugent de l’énergie.

Alors comment j’arrive à harmoniser tout ça maintenant ?

Je te partage 2-3 trucs à moi :

  • Toujours garder le focus sur une bonne communication. Si ce n’est pas possible verbalement, certaines applications, comme https://www.planiclik.com/ qui permet de garder le fil sans réellement se parler.

  • Prends une partie du chaos à la fois et trouve la solution! Comme quand on veut monter l’Everest, cela ne se fait pas en criant ciseau. On gère les priorités, puis on passe au chaos suivant.

  • Le lâcher-prise ! Choisir ses batailles, ce qui compte le plus pour nous et laisser tomber le reste ! Passer du temps de qualité avec les enfants plutôt que d’avoir une maison impeccable !

  • Arrêter d’écouter les conseils de gens qui parlent au travers leur chapeau et me diriger vers des professionnels (comme les complices-expertes)

  • Investir en moi ! Chercher de l’aide pour ma santé mentale, pour bien m’outiller en tant que maman ou sortir ma colère en m’entrainant.

Depuis que j’applique le dernier truc, je suis devenue la meilleure version de moi-même.

Je suis devenue une meilleure maman, une meilleure ex et une meilleure femme.

J’ai rapidement compris que si je prends soin de moi, je vais mieux, je suis plus patiente et encline à faire face aux différentes situations qui peuvent arriver en tant que femme divorcée.

J’ai bien hâte de te partager d’autres trucs concrets que tu pourras t’approprier et mettre en place dans ton quotidien, mais en attendant, laisse-moi te poser une question.

Que feras-tu dans un futur immédiat pour prendre soin de toi?

Christine Marcotte
Coach experte en harmonisation des priorités

Pour la joindre
Courriel :
christine@christinemarcotte.com

Site Web :
christinemarcotte.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page