Scénario ou catastrophe ?

Scénario ou catastrophe ?

Partager cet article

Tu sais que tu es nouvellement séparée lorsque tu te surprends à ressentir de la gratitude pour ton auto qui semble être la seule à se soucier de ta sécurité.

Lire dans le tableau de bord: «  Les routes peuvent être verglacées, prudence » te met face à l’évidence que l’ « EX » n’est plus là et que tu es « toute toé » à tout faire, mais aussi « toute toé » à voir à ta sécurité et à prendre soin de toi.  

Séparée, ça veut aussi dire que tu n’entends plus sa voix « virile» te dire avant de partir : « Sois prudente sur la route! Texte-moi quand tu seras? arrivée! »  C’est aussi fini les petits appels surprises pour te dire : « Ça va?  Ça roule bien ? Tu ne t’endors pas trop ? Appelle-moi si c’est le cas…on jasera. »  Ben non, niette…pu rien !

Je pourrais me retrouver dans le clos, faire du top, me retrouver aux soins intensifs ou pire encore à la morgue sans que personne ne s’en rende compte avant plusieurs heures ou qu’on ne voit ma « face » sur une pinte de lait.

Ben oui…parce qu’une semaine sur deux il n’y a plus personne qui m’attend à la maison, sauf ma chatte « Mopette » que je vois mal signaler le 911 pour aviser que sa maitresse n’est pas rentrée. Les enfants sont chez leur père…à vivre leur « autre vie » et oui celle qu’ils vivent 50% du temps sans moi, parce que « moé » je suis séparée!

Ça fait aussi parti du processus de séparation, se sentir rejetée, abandonnée et se sentir seule… comme dans « vraiment seule…comme dans seule au monde».

Une autre belle raison de me rouler en « tite boule » sur le divan à « brailler » ma vie ! 

Apprivoiser la solitude, mais aussi l’indifférence de l’ « EX », fut un défi et a réveillé chez moi la blessure de l’abandon. Quand ça fait 18 ans que tu partages ta vie avec un homme et que tu te sens importante pour lui (ben pas tant que ça là), ça fait mal de voir le désintéressementqui vient avec le statut de divorcée.  Je me suis sentie comme une vieille guenille usée, trouée…en lambeaux même qu’on jette à la poubelle…sans reconnaissance même si celle-ci a servi à torcher toute sa famille comme l’a fait Cendrillon.

Alors ici je me retrouve devant deux choix. Le premier est de rester « frustrée à vie »  et à brouiller du noir en me disant : «  qui mange d’là « M »…y’a voulu m’abandonner, me rejeter…ben j’vais m’arranger toute seule » ! Pis y peut ben garder ses belles petites galanteries  et ses petites attentions pour sa nouvelle blonde…qui de toute façon va récolter le meilleur de lui maintenant que « JE »  l’ai transformé en homme rose!  Ha ! ha ! Non, mais on s’en fait-tu accroire nous autres les filles !!! Je n’ai rien transformé pantoute… y’é pas rose, y’é fait de même pis y changera pas…c’est lui-même qui me l’a dit! 

Le deuxième choix, c’est qu’après avoir pété ma coche,  avoir braillé ma vie de pauvre petite Divorcée, en avoir voulu à mon « EX » en le rendant responsable de tous mes malheurs je me « botte » le derrière en ayant une belle conversation avec moi-même :

« Bon ok ! Ça va faire la madame Divorcée (séparée)

 Premièrement ! Té belle, té fine, té capable ! »  Personne ne t’a abandonnée ici… c’est toi qui, comme 65 à 85% des femmes, a provoqué les choses en décidant de t’affirmer parce que tu n’étais plus heureuse dans ce couple. 

Alors maintenant, assume et sois heureuse, bordel de merde !!!!

Arrête de te flageller en le prenant personnel. Tu ne peux pas demander à ton ex de prendre soin de toi si tu le mets à la porte. Tu ne peux pas non plus garder seulement les parties de lui qui faisaient ton affaire. Non essayez pas…j’parle pas ici de sa petite partie intime, mais plutôt des beaux côtés de lui versus les moins beaux.

Et pitié…arrête avec tes scénarios catastrophes à la Stephen King…car dans 90% des cas, ce ne sont pas de vrais problèmes et ils n’arriveront pas. Et si par malheur ils arrivent, il est fort probable qu’ils seront beaucoup moins pires que ce film d’horreur que tu construis dans ta tête.  

La séparation, le divorce c’est TOI/ LUI/ et le couple… du moins ce que vous avez fait du couple avec le temps. Et le divorce, ce n’est pas la fin du monde, c’est une fin en soi… mais c’est aussi le début de ta nouvelle vie!

Bon, il est clair que tu as des blessures…tu les prendras une par une, tu les accueilleras, tu leur parleras dans face…et les guériras avec le temps et beaucoup d’amour de ton petit  « toi-même ».

Tu as ici l’opportunité de te reconstruire et de te bâtir une nouvelle vie comme toi seule pourras la choisir! »

Bonnnnn!!!! J’vous dis que ça fait du bien de se parler dans le blanc des yeux!

De quoi on parlait déjà?

Ah oui!! De mon auto et de mon insécurité…

Maintenant, lorsque je prends la route, je m’imagine être une belle déesse aventurière (ben quoi!) je mets ma voiture (et moi) dans une belle bulle de protection. Je recadre mes pensées en me rappelant qu’on n’est jamais seule.

Que si par malheur, j’avais un pépin, un accident ou qu’il m’arrivait quelque chose, eh bien quelqu’un croiserait ma route pour m’aider. Peut-être une séparée, une divorcée (on se comprend et on s’entraide entre nous) ou encore un bel Adonis, pompier, ambulancier, policier ou rien de tout ça, mais juste ben beau…ou si y’é pas beau, ben au moins très serviable et bien habile de ses mains… Ah mes vous autres…que vous avez les idées mal tournées!

Ben quoi? Une divorcée peut ben rêver!!!

P.S. avec les pixels de la photo, je me rends compte que je suis due pour passer un Swiffer sur mon tableau de bord.

Cet article a 2 commentaires

  1. Hahahahahaha des scénarios à la Stéphan King ✌️❣️Et en effet ça change pas ces p’tite Bêtes là ❣️Bisous et merci pour ce petit moment lecture.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu